Delphine D. Eden 1

Delphine D. Eden est une mordue de littérature. En tant que lectrice, ses préférences vont aux thrillers et à la romance, même si elle ne boude jamais les autres genres. Quand elle n’a pas le nez plongé dans un livre, soit elle partage sa passion sur les réseaux sociaux, soit elle écrit elle-même ses propres histoires d’amour. C’est avec ses exigences de lectrice en tête (et accompagnée d’un chat envahissant qui tente parfois de squatter son clavier) qu’elle façonne des romances prenantes auxquelles se mêlent des sujets de société. Ses sources d’inspiration ? L’art sous toutes ses formes, les voyages, le quotidien. Son vœu le plus cher ? Faire vibrer les petits cœurs d’artichaut semblables au sien.

Les œuvres de Delphine D. Eden chez Plumes du Web

Disponibles prochainement, encore un peu de patience 😉

L’interview de Delphine D. Eden

En attendant de découvrir les talents d’écriture de Delphine chez Plumes du Web, on vous propose d’en apprendre plus sur elle grâce à notre traditionnel questionnaire 🙂

Quand as-tu commencé à écrire ?
Depuis très jeune, j’écris des trucs et des bidules : des ébauches d’histoires, des pensées, des paroles de chanson (bon, d’accord, sans musique, c’est plutôt de la poésie mais ça ne sonne pas aussi cool…). Il y a quelques années, j’ai même publié un article dans le magazine en ligne Madmoizelle où je racontais mon expérience professionnelle dans l’entreprise où je travaille actuellement. En revanche, ce n’est qu’en 2021 que j’ai réussi pour la première fois à mettre un point final à un roman.

Ce n’est pas le premier livre que tu publies, est-ce toujours la même émotion ?
Oui et non. Oui, parce que l’euphorie d’avoir écrit une histoire qui a convaincu des professionnels reste indescriptible. À chaque fois, il me faut du temps pour réaliser ce qui m’arrive. Ce qui est différent, c’est le sentiment de légitimité. Pour mon premier roman, une partie de moi pensait que c’était une erreur, que j’avais peut-être eu de la chance. Alors que pour le deuxième, j’ai commencé un peu plus à croire en moi et mes écrits. Est-ce que ça va m’empêcher de stresser quand mon roman sera entre les mains du public ? Pas du tout !

Quelle a été ta première réaction lorsque Plumes du Web t’a proposé le contrat d’édition ?
Vous voulez dire, après avoir rafraîchi ma boite mail encore et encore pendant des mois en attendant LA réponse ? J’ai hyperventilé, j’ai fait une danse de la joie en poussant des cris et j’ai relu le mail dix fois. Et je n’exagère qu’à peine… Ensuite, j’ai envoyé un message à mes bêta-lectrices pour leur annoncer la bonne nouvelle. Pendant un moment, c’était les seules au courant car il y a toujours cette peur qui me rattrape : « et si finalement, on me disait que c’était une erreur ? ». Donc ce n’est qu’après avoir assimilé la nouvelle que j’ai mis quelques-uns de mes proches dans la confidence.

Ton livre de chevet, le dernier livre que tu as lu ?
Ce n’est jamais le même livre sur ma table de chevet car je lis énormément. Récemment, j’ai fini la saga Les MacCoy, d’Alexiane Thill. Et, au moment où je vous parle, je lis Apnée Noire de Claire Favan, un polar bien sombre. J’ai des goûts très variés en littérature, j’aime bien alterner entre romance qui met des papillons dans le ventre et meurtres sanglants.

3 bonnes raisons de lire ton livre :

  • L’humour : je me suis éclatée à écrire le personnage d’Akosua. Elle est sans filtre et n’a pas froid aux yeux. D’ailleurs, c’est elle qui court après le personnage masculin et tente de le séduire
  • La narration avec trois points de vue : une petite originalité qui permet d’enrichir l’intrigue et de multiplier les émotions
  • Les touches de féminisme distillées tout au long du roman.

Est-ce que les personnages de tes romans sont inspirés de vraies personnes ?
Pas vraiment, ou alors de façon inconsciente. Je préfère vraiment m’ancrer dans la fiction. D’ailleurs, même les lieux que je décris sont imaginaires, ça me donne plus de liberté.

Qu’est-ce qui te fait vibrer lorsque tu lis ?
J’adore les déclarations d’amour et les gestes gnangnan qui me feraient grimacer dans la vraie vie ! J’ai aussi besoin que des sujets d’actualité forts soient véhiculés : féminisme, confiance en soi, résilience etc. S’il n’y a pas un peu de profondeur dans un récit, je ne peux pas être totalement conquise.

Te reconnais-tu dans certains de tes personnages ?
Il y a forcément un peu de moi dans les personnages, mais par petites touches : un trait de caractère par-ci, par-là, une façon de parler, des goûts culinaires ou musicaux. Mais encore une fois, je préfère laisser faire mon imagination pour créer mes personnages et les rendre plus intéressants. Un roman dont je serais l’héroïne ne serait pas très passionnant.

3 choses que tu peux nous dire sur la vraie toi.

  • J’adore les voyages, la bouffe et les tatouages : quand je pars en vacances à l’étranger, je regarde toujours quelles sont les spécialités culinaires du pays (comme tout le monde, non ?) et s’il y des tatoueurs qui pourraient me tenter. À l’heure actuelle, quatre de mes tatouages ont été réalisés aux quatre coins du monde.
  • On me dit souvent que j’ai l’air froide au premier abord, mais en fait, je suis juste réservée avec les inconnus. Promis, je ne mords pas et j’essaie de me soigner !
  • J’ai une très bonne mémoire musicale. Il y a beaucoup de titres que j’écoutais pendant mon adolescence et dont je connais encore les paroles par cœur. Au grand dam de mon entourage qui en a marre de m’entendre chanter Tu m’oublieras et La Tribu de Dana.

La première chose que tu fais le matin, et la dernière avant de te coucher
C’est toujours avant de dormir que des idées me viennent pour mes romans. Du coup, je les note rapidement sur mon téléphone pour ne pas les oublier. Et le matin, je râle après Maxwell Sheffield (mon chat, pas le mari de Fran Fine, hein !) parce qu’il me met la pression pour ses croquettes dès que j’ouvre un œil. Je suis son esclave.

Un petit mot pour les lecteurs ?
Merci pour votre soutien et vos encouragements. Écrire, c’est énormément de plaisir mais c’est aussi des phases de remise en question et de doute et quand je lis certains de vos messages, je suis reboostée pour plusieurs jours. J’espère que vous me suivrez dans mes futures aventures.

Article ajouté au panier
0 Produit - 0,00